StrasTV victime de pirates turcs

« Quelques heures après la diffusion du sujet, explique Joseph Pasquier, fondateur de StrasTV, nous avons reçu des emails d’alertes de notre hébergeur -OVH- nous indiquant que nous consommions trop de bande passante. Les pirates ont installé des scripts sur notre serveur et les ont activés jeudi, ce qui a contraint notre hébergeur à déconnecter notre site. Nous fonctionnons depuis à partir d’un site temporaire aux fonctions minimales. »

L’attaque est venue de Turquie, puisque toutes les adresses IP utilisées appartiennent à un fournisseur d’accès turc, d’après l’analyse des données de connexions à strastv.com au moment des attaques. Mais il est impossible d’accuser formellement qui que ce soit à ce stade et l’équipe de StrasTV n’en a cure : « C’est normal d’être attaqué sur l’Internet, considère Joseph Pasquier. Nous prenons cette aventure comme un avertissement. Nous ne porterons pas plainte, ce serait une perte de temps, nous sommes plutôt concentrés sur l’avenir : nous allons mettre en ligne un site bien mieux sécurisé, grâce à une plate-forme de publication conçue par une société alsacienne. Il sera bien meilleur que l’ancien. »

Au-delà de la mésaventure, Joseph Pasquier avoue ne pas bien comprendre les raisons de l’attaque dont son site a été victime : « Nous avons donné la parole à ces Kurdes qui défilent depuis des années sous les fenêtres des Strasbourgeois, en tant que média local et un point c’est tout. »

L’audience de StrasTV n’a pas pâti de l’attaque, le site enregistre chaque jour la visite de 3500 à 5000 internautes selon son fondateur. Aucun membre de la petite équipe de journalistes n’est encore payé, les maigres revenus étant intégralement investis dans les coûts d’hébergement et l’achat de matériel vidéo, mais les courbes d’audience en constante augmentation du site laissent espérer à Joseph Pasquier un avenir rémunérateur, sans qu’il ne soit en mesure de fournir une échéance.

Le reportage visé par les attaques turques

Partager l'article
  • Print
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • email
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • Tumblr
  • Twitter
  • Wikio FR